Construisons l’avenir du Béal... avec vous !

Rénover la Maison Samarie

 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer

Ce projet répond au manque de places adaptées dans les établissements spécialisés pouvant accueillir des personnes vieillissantes vivant avec un handicap mental et en perte de capacités et d’autonomie.

Voici les nouvelles les plus récentes ...

25 AVRIL 2017
JPEG - 1.6 MoC’est l’extérieur qu’il faut modifier maintenant. Les changements de niveaux dans la maison nécessitent une adaptation de la terrasse.
Alors que le nouveau salon est déjà prêt, des meubles s’y entassent sous des bâches bleues, en attendant leur place définitive alors que les dernières touches des peintres sont en cours.

28 MARS 2017
L’électricien a branché les éclairages et le plombier terminé la pose des appareils.



JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.9 MoUne délégation de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes Auvergne nous soumet un chèque du fonds de dotation SOLIDAIRE A FONDS en soutien au projet

13 Janvier 2017
Dernier jour pour l’Atelier du Bâtiment. Le gros œuvre est terminé, le menuisier prend ses mesures pour les aménagements intérieurs et l’électricien et le plombier ont encore deux semaines pour avancer leur chantier avant de laisser la place aux carreleurs.
Depuis 15 jours la maison Samarie n’a plus de salon, puisqu’il avait été prévu de le modifier. Un canapé a dû déménager dans le Grand Atelier, JPEG - 240.8 kol’autre dans la salle de réunion et dans les couloirs s’entassent les meubles du salon.
L’ancienne cheminée n’existe plus et les nouvelles portes et fenêtres sont déjà posées. Une fois les travaux finis, le sol du salon sera réhaussé de 15 cm, au même niveau que la salle à manger et la cuisine, accessibilité oblige.
Depuis lundi, la lingerie de Samarie est à son tour en travaux. La maison utilise donc la lingerie de la maison voisine, l’Amandier.JPEG - 254.5 ko



Les compagnons supportent les travaux qui se font juste à côté de leurs lieux d’habitation de manière étonnamment calme. Les changements ne semblent pas les perturber outre mesure malgré la poussière et le bruit des marteaux-piqueurs, disqueuses et autres perceuses. C’est tout à l’image et à l’honneur des éducateurs qui les entourent dans le quotidien JPEG - 375.7 ko

Novembre 2016
Le toit est maintenant refait et les Velux posés. L’ouate de cellulose est utilisée comme isolation.
Les menuiseries extérieures sont pratiquement toutes posées et pré-peintes en blanc. Tandis que le plombier, l’électricien et les trois maçons se succèdent sur le chantier, le dernier mur est percé et les gravats débarrassés. L’épaisseur du mur, de 80 cm, témoigne de la succession de constructions et agrandissements réalisés au fil des ans.
Avec des rallonges, nous assurons le fonctionnement des congélateurs dans le sous-sol, l’électricité y est coupée pendant les démolitions.JPEG - 297.8 ko
 

Octobre 2016
Voici venu le moment où les espaces doivent être libérés. Le déménagement d’une jeune volontaire ainsi que ceux de Murielle et Maryvonne ont été bien préparés : une douche provisoire a été aménagée dans le studio du Palmier pour remplacer la précédente, bientôt démolie. La jeune fille a emménagé dans la chambre du "Figuier", notre chambre d’amis.
De nouvelles ouvertures sont percées. Le mur séparant le salon de la lingerie et l’ancienne salle de bain, hors normes, sont tous deux démolis.
Pour le bon déroulement de la vie quotidienne de la maison, une cloison provisoire est posée dans le salon. L’effet est garanti dans cette grande pièce : sur la photo, Soued est visiblement admirative !JPEG - 385 ko
 

Septembre 2016
Le chantier se prépare : dans un espace clôturé, palettes, poutres, tas de gravier et sable sont entassés. Les trois maçons en tenue orange investissent l’ancien atelier de transformation. Voici que le ballet incessant des marteau-piqueur, masses, pelles et brouettes dégage pierres et planchers, L’espace est bientôt réduit à un seul volume et se voit peu à peu prêt à accueillir le projet patiemment attendu.
Après démolition de l’existant, percement de fenêtres et nombre d’allées et venues de camions de gravats, les maçons s’attèlent déjà à créer de nouvelles ouvertures. Le toit est démonté puis la dalle en bois de l’étage ainsi qu’un nouveau plancher sont posés. Un camion toupie amène le ciment qui, à l’aide d’une imposante pompe, est coulé directement à l’étage.JPEG - 4.7 Mo

Le projet :

juillet 2016
La création de 5 chambres est prévue avec l’objectif de permettre aux résidents vieillissants de bénéficier d’une chambre individuelle. Ce projet permettra aux personnes en perte de capacités physiques et d’autonomie de rester sur leur lieu de vie.
Plusieurs campagnes de dons et des chantiers de bénévoles ont contribué à l’aménagement du bâtiment afin que des résidents, des familles et des jeunes volontaires puissent y habiter.
En 1982 déjà, Eva Dilg, une bienfaitrice, nous a permis d’acquérir ce bâtiment, une ancienne ferme JPEG - 345.8 koprovençale. Depuis novembre 2015, une campagne de don est lancée. Compte tenu du montant de la somme nécessaire à la rénovation de ce bâtiment, nous avons besoin de votre soutien.

Autres photos :

Documents joints


Association Camphill - Le Béal 26770 Taulignan - FRANCE - Tél. 04 75 53 55 33 - Fax. 04 75 53 66 69